Mission Gravelman : Les sacoches

Mission Gravelman

Mission Gravelman

Une mini série vidéo pour tout savoir !

Le 11 novembre, je serai au départ du Gravelman Verdun-Paris. 350km en hiver (bon ok, techniquement ça sera toujours l’automne, mais pour moi, vêtements longs = hiver), sur une trace gravel, cela signifie beaucoup de choses en terme de matériel, de choix à faire, de préparation. 
Pour aider un maximum de participants, j’ai décidé de partager en vidéo ma préparation, les choix matériel, les doutes etc…
Le parlerai de vélo, de sacoches, de GPS, de trousse à outils, de pneus,  d’entrainement, de pilotage. Tout cela dans une série de 10 vidéos et à la fin, la video de l’épreuve pour valider (ou pas) les choix. 

La course : Verdun-Paris

Episode 1 : Les sacoches

Cela peut sembler bizarre de commencer par les sacoches, mais en fait c’est très logique. 350km en hiver, c’est long , éprouvant, humide, froid… Avant même de penser aux pneus et ces trucs là, je préfère m’assurer de ne pas avoir faim ou froid, ne pouvoir changer de socquettes si besoin, d’avoir des gants chauds. L’hiver, c’est comme la montagne, on est jamais à l’abri d’un mauvais coup. 
Donc, je commence par préparer mes sacoches. Et surtout je cherche à rester léger. Même si les sacoches me sont fournies par Apidura , le choix n’est pas innocent. Je voulais être équipé ainsi, autant pour le poids que la qualité des produits. 
Pour le moment, mon choix sur le gravel s’est porté ainsi : 

Sacoche de selle : Série Racing 7L

Sacoche de cadre : Série Expedition 4,5 Médium

Sac d’hydratation 1,5L

Sacoche toptube : Série Racing 

Pour l’entrainement avec le single speed, je garde : 

Sacoche de cadre : Série Racing 4,5L

Sacoche aerobar : Série Racing 2,5L